Roberto Bolano – Le secret du mal – Ch. Bourgois

9782267020076Un recueil d’œuvres posthumes, découvertes dans l’ordinateur du mort, et compilées par un éditeur laisse toujours un peu sceptique. Après tout, rien ne dit que l’auteur aurait souhaité que ces ébauches deviennent autre chose que des ébauches. Il est donc rare que j’achète ou que je lise ces livres. Mais il faut savoir faire des exceptions. Le titre et la couverture étaient attractifs – et oui à quoi tient l’achat d’un livre –, j’apprécie cet auteur, la maison Bourgois est une bonne maison. Alors j’ai acheté et je ne le regrette pas tant le plaisir pris à la lecture de ces bribes, ébauches, morceaux, a été grand. Un plaisir teinté de mystère, de frustration, d’incertitude, de reconstruction. Un livre qui donne une liberté totale à son lecteur. Les fins abruptes, les personnages étranges, les situations burlesques ou surprenantes, c’est la marque de Bolano, multiplié par le fait que ces bribes n’ont pas de fin prévue. Chaque lecteur devient acteur de ce livre, créateur de son propre Bolano. Ce recueil réunit aussi bien des nouvelles que des souvenirs personnels comme l’histoire de cette photo qui initie un formidable jeu de miroirs, ou des chroniques littéraires sur Naipaul, Borges ou Soriano, sur la place de l’Argentine dans la littérature et de la littérature argentine dans le monde. Un bel inventaire avant clôture définitive, ce qui n’est pas si courant dans le monde de l’édition contemporaine où on aime tant faire parler les morts et les espèces sonnantes et trébuchantes. La nouvelle qui donne son titre à l’ouvrage commence par une phrase qui donne toute sa valeur emblématique au recueil « Cette histoire est très simple, mais elle aurait pu être très compliquée: c’est une histoire inachevée, parce que ce genre d’histoires n’a pas de fin. » Elle résume parfaitement le recueil et c’est une définition intéressante de la littérature.

« Et en corollaire : il faut relire Borges » et Bolano

About these ads

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s