Karin Wahlberg – Soins définitifs – Toucan Noir

Un polar honnête, agréable à lire, pas compliqué, qui rassemble ce qu’on attend de ce genre particulier quand on est sur une plage : des gentils sympas et des méchants méchants…Karin Wahlberg a bien retenu la leçon de sa glorieuse devancière anglaise, on regrettera qu’elle ait tout de même oublié la complexité chez les gentils. Car pour efficace et pas désagréable que soit la lecture de ce polar, on a parfois l’impression que les gentils sont un peu pris dans la glace.

Une femme de retour d’une soirée filles avec ses copines se fait tirer dans un cimetière. Admise aux urgences avec une balle dans l’estomac, elle est remise sur pieds par la chirurgienne en chef, Veronika Lundborg. La belle chirurgienne qui se trouve être l’épouse du commissaire Claesson, reponsable de la volaille locale. La blessée se trouve être l’épouse d’un magna local, à la tête d’une solide fortune, sa convalescence est donc diligemment suivie par un mari très attentif et par les médias.  Au même moment, nos poulets découvrent un bébé abandonné dans une caisse de pommes – ah le symbolisme protestant. Deux affaires aux antipodes l’une de l’autre ? Qui sait…

Soudain le drame ! La patiente qui donnait tous les signes d’un prompt et complet rétablissement, décède brutalement. Le mari se déchaine contre notre pauvre chirurgienne qui se retrouve cible d’une enquête administrative et des médias avides de scandales (apparemment ils ont les mêmes médias que nous en Suède). L’enquête piétine, les informations rassemblées sur les amis et la famille ne donnent ou en tous cas pas grand-chose. Quant au mystérieux bébé, sa mère reste aux abonnés absents.

Karin Wahlberg qui, dans une autre vie était chirurgien gynécologue, n’a pas pris de risque en mettant son héroïne en cloque et en plaçant toute son enquête dans le milieu médical. Les longs passages sur le fonctionnement, les petits  tiraillements entre collègues, les aventures traditionnelles entre joli médecin et très jolie aide-soignante, le courage de la femme enceinte qui jour après jour enchaine le boulot, la vie de famille et la vie de femme, sont assez bien conçus pour ne pas nous faire sombrer dans l’ennui. Ce best-seller suédois égayera agréablement les journées à la plage.

Publicités

3 réflexions sur “Karin Wahlberg – Soins définitifs – Toucan Noir

  1. « on regrettera qu’elle est tout de même oublier … »
    Euh … on peut regretter que la terre Adèle AIT oublié (avec un accent aigu et sans R) l’orthographe.

  2. Plus sérieusement, on peut regretter que l’éditeur français commence avec Tröstaren, publié en Suède en 2007, le sixième ouvrage de l’auteur.
    C’est le cinquième tome de la série « Inspecteur Claes Claesson » qui a commencé avec Sista jouren publié en 2001. L’an dernier, le dixième épisode est sorti en Suède.
    Patientons quelques siècles (si l’on est optimiste) ou quelques millénaires (si l’on est pessimiste) et on aura droit à la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s