Dimanche…bonne soirée

Comme les japonais je trouve que le sexe est très surfait, donc j’ai passé ma soirée sur Arte en compagnie de la délicieuse Julianne Moore et du très séduisant Dennis Haysbert. Loin du Paradis, une jolie bluette sur l’Amérique des années 50 dans ces petites villes bourgeoises où on parle de tolérance avec passion surtout quand on ne la pratique pas. Les acteurs sont bouleversants et le propos rejoint le formidable livre de Richard Powers, Le temps où nous chantions.

Mais c’est surtout le reportage qui a suivi qui a retenu toutes mon attention. Une formidable dans l’aventure évolutionniste de la coloration de la peau. Qui a dit que la science n’enchantait pas le monde? On sait depuis longtemps l’influence du climat sur la coloration de la peau, on savait moins, on n’avait pas de preuve surtout, de l’importance de ces adaptations et mutations (la peau claire est une mutation) pour préserver les capacités de reproduction de l’espèce humaine. Si, si, si. Vous voulez en savoir plus, c’est .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s