Nous pouvons changer le monde…

Ce soir, sur Arte, une révélation! Les consmmateurs peuvent imposer aux législateurs de proposer des lois pour améliorer les conditions de vie des animaux destinés à la grande consommation. Ces consommateurs sont même prêts à payer plus cher pour consommer des produits issus d’un industrie enfin responsable. Mais si je vous jure que ça peut arriver. … En  Autriche!

Nous avons donc le pouvoir de faire changer les choses. Etonnant non?

Pendant ce temps, les chroniqueurs des émissions grand public de la télé privée française continuent à véhiculer la bonne propagande de l’industrie agro insdustrielle et des industries chimiques: le bio ne peut assurer la survie alimentaire des milliards d’humains qui peuplent notre petite planète. Il faut donc parier sur les OGM et sur les élevages en batteries.

Mais bon sang, mais c’est bien sûr, les OGM qui stérilisent les plantes et l’élevage en batterie consommateur d’espace et d’eau, pollueur majeur, ne parlons pas des espaces toujours plus grands dédiés à produire du fourrage pour ces animaux. Toujours plus d’espace, toujours plus d’eau pour des bêtes malades d’une nouvelle peste. Mais ce choix nous permettra de mettre dans chaque assiette, à chaque repas une viande de qualité plus que médiocre, bourré d’antibiotique et plonger dans l’eau de javel pour éviter la prolifération des germes et bactéries. Le rêve…

On reproche aux associations écolo de cultiver la peur et de plonger le citoyen dans une inquiétude permanente. Mais quels parents, quel homme, quelle femme peut accepter de ne pas savoir si ce qu’il mange n’est pas toxique? Au nom de ce même principe nous avons accepté les usines SEVESO aux portes de nos villes et quand ces usines flambent ou explosent nous déplorons les morts mais « nous ne nous en faisons pas » car vivre c’est prendre le risque de  mourir! Parfait, dans ce cas allez en forêt ramasser des amanites phalloides que vous servirez en omelettes à votre progéniture, enduisez votre viande d’huile de moteur et trempez votre steack de thon dans le cyanure. Après tout, quelle différence avec le viande baignée dans les déjections et les bactéries…

Le site de L214

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s