C’était pourtant dans l’air dès le 3 mars…

 Pourtant ils avaient annoncé la couleur sur le plateau de C dans l’air, alors qu’on ne vienne pas nous dire que le sondage du Parisien est aberrant. On retrouve dans ces cris d’orfraies et de défiance, ce que les médias disaient déjà en 2002, lorsque quelques « alarmistes » annonçaient Le Pen au premier tour. Le résultat fut une gueule de bois.

Ceux qui forment le noyau dur du Sarkozysme aujourd’hui en dehors de sa clientèle affairiste, sont bien ces petits vieux aigris qui voient des rastaquouères partout et des jeunes qui leur font peur. En portant le fer dans ces plaies purulentes, Sarko s’offre la tranquillité sur les affaires judiciaires de ces nouveaux ministres, sur l’échec patent de sa politique économique et sur le nouveau cadeau fiscal à ses potes du CAC 40.

Cela ne dédouane pas les 25% d’abrutis qui ont voté Sarko en 2007 sans même avoir lu son programme, juste parce que Sarko leur promettait des économies d’impôts, ceux là doivent juste aller se pendre.

L’année qui vient sera laide, lamentable, puante et il se pourrait que la victime collatérale de cette campagne crasseuse soit la démocratie. Notre identité grecque, passée, rappelons le par Bagdad pour sa redécouverte dans la seconde partie du Moyen Age, nous a pourtant appris que la démocratie a deux ennemis mortels: l’oligarchie et la tyrannie. Les deux marchent souvent ensemble avant de s’entre tuer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s