Gasland – vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas

Le reportage diffusé hier soir sur Canal Plus, dans le cadre de Special Investigation avait vu certaines de ses images largement diffusées depuis quelques mois, ainsi le bocal avec de l’eau marron, l’eau du robinet qui s’enflamme ou ces espaces somptueux défigurés par des centres d’extraction. Gasland c’est la mise en coupe réglée d’un pays tout entier par l’industrie du pétrole et du gaz avec des lois adhoc votées pendant l’ère Bush mais jamais dénoncées par Obama. D’ouest en est, les industriels se sont mis à forer, à forer, à forer, comme des fous, injectant des millions de litres d’eau additionnées de dizaines d’agents chimiques -la plupart gardés jalousement secret alors qu’ils ont un impact direct sur la santé humaine et animale.

Officiellement, cette exploitation soutenue et imposée par Dick Cheney, l’homme du conflit en Irak et du retour en grâce de la piraterie la plus éhontée, n’aura mis que quelques mois à saccager l’environnement mais surtout à provoquer une crise sanitaire. Les ciotyens qui ont accepté de louer leur jardins ou qui ont vu dans des espaces protégés se construire des usines hideuses, ont été floué. On leur a promis de l’argent, beaucoup d’argent, quelques milliers de dollars. Pour des gens qui ont de faibles revenus c’était le jack pot et les industriels tous affiliés au groupe Halliburton , ont profité de la méconnaissance totale des risques pour s’imposer partout, sur l’enseemble du territoire. la loi votée par le Congrès en 2005, permet aux gaziers de ne respecter aucune règle de sécurité, ni sur la préservation des sols, ni sur celle de l’eau.

Un crime majeur se commet aux Etats Unis, et si quelques écolos n’avaient pas réagi, ces pratiques seraient arrivés en France, les écolos se sont d’ailleurs largement appuyés sur le film Gasland, sur ce témoignage à charge contre des industriels criminels, dont l’appat du gain est devenu si fort qu’ils dépèceraient leurs propres enfants pour en extraire du gaz. N’en doutons pas, le combat n’est pas fini, il faut, il est nécessaire de résister, de se battre, de s’allier, de lutter pied à pied. Je ne sais pas si les américains parviendont à faire reculer l’industrie du gaz, les intérêts financiers vont tous se liguer, mais puisque Obama est reparti en campagne, il faut le harceler, il faut l’obliger à prendre en compte ce crime et cette fois ne pas laisser Cheney s’en sortir. La version longue du film sort demain sur tous les bons écrans. Renseignez vous, ces images seront peut être bientôt les vôtres.

Le gaz de schiste n’est pas une solution, c’est un crime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s