Paul Harding – Les foudroyés (trad. Pierre Demarty) – Cherche Midi/ Lot 49

Ce livre a une jolie histoire, refusé par plusieurs maisons, publié par un petit éditeur à quelques centaines d’exemplaires, le bouche à oreille lui attire la sympathie, puis l’enthousiasme des lecteurs et des critiques. Les foudroyés devient un  phénomène et reçoit le prestigieux prix Pulitzer. Il nous arrive en France, dans une très bonne traduction de Pierre Demarty et j’avoue être passée complètement à côté de ce livre. Pourtant les personnages sont magnifiques, l’histoire incroyable, certaines descriptions de paysages somptueuses, mais tout est resté lointain, inaccessible. Ma lecture est restée stérile et je suis en colère car je pense passer à côté d’un très beau roman simplement parce que j’ai la tête farcie de conneries sans intérêt. On ne dira jamais assez la plaie que représentent certains empêcheurs de rêver et de lire en paix.

Donc, il faut lire ce livre parce que la description de ces trois générations d’hommes atteint du « grand mal », la lutte de leurs proches, la peur des enfants, la vie jetée hors des normes par ces atteintes électriques et le mouvement inexorable de la pendule du temps, sont magnifiques. Tout comme l’apostrophe mémorable de la page 128 : 

« Ô sénateurs, quittez votre froc ! Desserrez votre cravate ! Ôtez vos guêtres et pénétrez les bas-fonds de ce monde grouillant d’éphémères et de libellules et d’yeux de grenouilles plantant leur regard dans le vôtre, et son lit de limon. (…) Fi de vos appels à la ruine du Maure et de l’Hindou, du Zoulou et du Hun. Rien de tout cela ne vaut la moindre nèfle. Observez et soyez un génie ! »

Oui, la peste soit de ceux qui vous gâchent la beauté d’un livre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s