« La douleur est incontournable, mais souffrir est optionnel »

Vous avez remarqué que certaines personnes pensent qu’elles peuvent tout avoir sans prendre aucun risque. Ces personnes sont des as de la promesse et du bavardage. Elles sont sûres de leur bon droit et de leur totale impunité. Elles vous rabâchent qu’elles sont capables de prendre tous les risques mais finalement se contentent d’une gestion bourgeoise  des rapports humains: chacun dans sa boite et on sort la boite en fonction des envies du moment.

C’est drôle comme on se laisse piéger facilement par ces personnes. Elles présentent bien et semblent tellement honnêtes, tellement responsables et leurs sentiments semblent tellement « vrais ». Mais en fait il n’en est rien. Ce que ces personnes veulent c’est la satisfaction égoïste de leurs petits plaisirs personnels, qu’elles enrobent de jolis noms et de lonnnnnnnnnnngs trémolos.

On les trouve beaucoup dans la politique, il semblerait même que ce soit un vivier, mais en y regardant de plus près, on les trouve partout où il y a de bonnes âmes pour prêter une oreille compatissante à leur blabla. Notre cher Jean de la Fontaine rappelait que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute, la morale rappelant au flatté qu’il est de son devoir de remettre l’habile bonimenteur à sa place, au milieu de ses petites boites. Il parait que tout choix est un renoncement, certes mais pas juste pour une des deux parties…C’est ce que la lecture de l’excellent dossier des Grands Dossiers de Sciences Humaines permet de mieux comprendre…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s