Patrick McGrath – Trauma (trad. Jocelyn Dupont) – Actes Sud

Les psychiatres sont comme les cordonniers et les médecins les moins susceptibles d’avoir le recul nécessaire pour regarder l’ampleur de leurs névroses. Dans ce roman très noir et souvent très dur, l’écrivain anglo-américain promène ses personnages dans le dédale des sentiments perdus et des erreurs de diagnostic. Une belle claque pour une profession  qu’on nous survend généralement en cas de petit pépin perso.

Charlie Weir est psy à NY, bon honnêtement ça n’étonnera personne, psy et NY, ça semble aller de pair dans l’imaginaire des écrivains US. Divorcé, père d’une gamine plutôt cool, il a également la joie et le bonheur d’avoir une mère étouffante et un frère artiste, petit chéri de môman. Notre Charlie, qui a certains égards m’a fait pensé à Charlie Brown, des Peanuts, a commencé sa carrière en pleine crise post traumatique du Vietnam avec de jeunes soldats brisés par une expérience à laquelle il n’était pas le moins du monde préparés.

En soignant un des jeunes appelés, il rencontre sa future épouse. Malgré l’échec de la thérapie qui se formalise par le suicide de l’ancien appelé. Charlie semble prêt à assumer sa nouvelle vie de mari, de père.

C’est sans compter la réalité et la permanence des traumas. Charlie s’avère incapable de construire un mariage stable, mais rejette la faute de cet échec sur son ex-femme. Il joue les fils parfaits tout en haissant sa mère de lui préférer son frère Walt qui joue les artistes diva. Et finit par s’enticher d’une ex de son frère qu’il va mener inexorablement vers une solide et tragique dépression.

McGrath dresse un portrait dantesque de ces psys qui ont plus de comptes à régler avec leur propre histoire que nombre de leurs patients et dont les faiblesses et les lâchetés conduisent leurs proches vers le mur. Aveugle et sourd à tout ce qui n’est pas lui-même, Charlie Weir fabrique du drame et du désespoir qu’il laisse ensuite trainer dans la vie de ceux et celles qu’il approche. Bon roman estival.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s