Humeur du jour – Le triste destin d’Anne Caudal

Pauvre gamine, elle était si jolie, son sourire était si franc, si lumineux, avec ses courtes boucles brunes, elle était simplement éblouissante. Mais Anne Caudal a croisé le loup, pas ce malheureux animal que les éleveurs français, plus cons que les italiens et les espagnols, accusent de tous les maux de leurs élevages mal tenus, mais le mâle en goguette, le coureur, l’homme infidèle, cette parfaite image de la saloperie et la veulerie!

Oh ils ont toujours de bonnes raisons, leur femme, leurs enfants, leur boulot, la pression, et bien sûr, l’amooooooooouuur, l’élan qui les brûle lorsqu’ils font LA rencontre de leur vie! Ils mentent, pillent, détruisent et ensuite contemplent leur crime, sans regret, sans aucune forme de décence. Certes, ils sont rares ceux qui tuent la pauvre fille qui s’est laissée berner par leurs discours calibrés et minables, dans la majorité des cas ils se contentent de tout rendre laid, répugnant, sale.

Les hommes volages ne sont pas des salauds parce que la morale chrétienne nous le dit, on sait ce qu’elle vaut la morale chrétienne, ce sont des salauds car ce sont des menteurs, de lâches, des abrutis sans cervelle et sans conscience. Ils se prennent pour des cadors, ils sont moins que des porcs!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s