Pierre Nora – Historien public – Gallimard

Il est toujours passionnant de redécouvrir dans le travail des grandes figures intellectuelles, le miroir d’une époque révolue; exercice de mémoire qui consiste à se pencher sur les souvenirs d’un autre pour regarder autrement une époque qu’on a vécu mais trop jeune pour s’y  intéresser durablement ou bien une époque que nos parents et grands parents nous raconte mais par le prisme de souvenirs souvent beaucoup plus prosaiques.

Pierre Nora est un orfèvre en la matière et un habitué de l’exercice en tant que patron de collections et amateur lui même de ces exercices de rapprochements des textes sur un temps donné. De « sa » guerre d’Algérie à ses grandes passions pour l’Histoire et pour les intellectuels et écrivains de son temps, c’est un monde que nous connaissons plus ou moins qu’il nous dévoile au travers de ces textes venus de tous les âges de son parcours. L’historien public devient une pédagogue de la mémoire, un magicien qui nous dévoile des débats et des combats qui nous sont parfois devenus trop lointains.

Ce qui est passionnant avec le travail de Pierre Nora c’est sa capacité à aborder avec finesse et cette distance qui fait les hommes sages, loin des querelles de cour, tous les sujets de son temps: sujets complexes et douloureux, comme la guerre d’Algérie et le destin de ces hommes et femmes que le destin a jeté sur les routes hostiles de l’Histoire en marche; sujets à la fois personnels et politiques comme la création d’une revue, Le Débat, chargée de porter une parole moins polémique et plus constructive, sujets intimes avec les amitiés profondes et les inimitiés tout aussi profondes, sujets de combat pour l’avenir, comme la volonté d’en découdre avec tous ceux qui ont transformé l’Histoire en objet de prétoires.

D’un bout à l’autre de ce livre on découvre un homme passionné, un ami fidèle, un intellectuel engagé et une personnalité incapable de se fondre dans la médiocrité de ces temps de cris et de fureurs, de soubresauts et de passions stériles et sans grandeur. Nora nous offre une belle analyse de notre histoire contemporaine et un bel hommage à cette culture française dans ce qu’elle peut avoir de plus généreux et de plus exigent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s