Cinema – Le Havre – Hari Kaurismaki

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=173542.html

Pour refermer l’année 2011, j’ai emmené mon fils de 10 ans voir Le Havre, histoire qu’il puisse découvrir que le cinéma a autre chose à offrir que ces Intouchables de sinistre facture. On a souvent quelques préventions à emmener les enfants un peu jeune découvrir des films un peu exigeants ou un peu différents, sans grosse musique racoleuse, ou voitures qui explosent, et c’est dommage, car les enfants sont curieux et ouverts, empathiques et s’attardent sur des détails que nous ne voyons pas ou plus.

Le Havre est à la fois un film somptueux sur une ville portuaire qui semble pourtant totalement dénué de charme, c’est aussi une rencontre entre quelques individus d’une petite ruelle hors du temps et de cette humanité souffrante qui vient régulièrement s’échouer sur nos côtes, dans l’espoir fou d’un avenir meilleur. Le film n’est pas réaliste, on y sent les influences et surtout les mises en perspectives avec d’autres temps où on chassait d’autres enfants. Le film semble hors du temps, avec ce pauvre Marcel Marx, cireur de son état, qui n’a plus à cirer que les chaussures de gangster, car désormais tout le monde porte des chaussures de toile, mais qui s’accroche pour apporter chaque jour à son épouse un bonheur étrange et suranné.

Le film de Kaurismaki fait un bien fou car il est un ovni poétique, un morceau de cinéma hors du temps qui passe et qui nous incite a n’être que des consommateurs décérébrés. Ici chaque sou compte, mais on est prêt à tout balancer pour aider un enfant, un inconnu, un autre, un semblable à rejoindre sa mère. Un voyage initiatique pour tous ces personnages qui se découvrent d’un seul coup une âme haute.

Mon fils et moi avons aimé ce film, pour des raisons différentes, mais j’espère qu’il se souviendra longtemps que 3000€, une fortune pour bien des gens, peuvent suffir pour commettre le pire crime dans sous nos latitudes ultra libérales et barbares, être humain, juste et simplement humain.

Publicités

Une réflexion sur “Cinema – Le Havre – Hari Kaurismaki

  1. Je suis si d’accord avec vous…..
    Moi aussi j’ai emmené mes fils très jeunes au cinéma voir des films qui seraient en apparence pas pour eux.
    Ce sont devenus de vrais cinéphiles (le plus jeune a 17 ans), et on continue, chaque semaine, à aller voir des films « non commerciaux »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s