Cinéma – Take Shelter – Jeff Nichols

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=189944.html

Enfin, enfin un film catastrophe qui ne soit pas un nanard sinistre, avec gros boulons, gros pognon et gros gnons. Enfin un film remarquablement intelligent sur la peur, l’inquiétude qui se glisse partout, même au fin fond de l’Ohio dans une famille en apparence sans histoire. Enfin un film intensément psychologique qui laisse sa part totale à une humanité fragile et irréductible aux codes. Bref un film grandiose, d’une grande finesse, remarquablement interprété par Michael Shannon, tour à tour inquiétant et fragile, désespéré et têtu.

Curtis, sa femme et leur petite fille vivent une vie sans problème dans une petite ville de l’Ohio. Rien de bien exceptionnel, une vie ordinaire avec un jolie maison, du travail et des amis. Leurs amis les envie un peu, trouvent décidément que tout leur réussit. Et ce malgré le handicap de leur fillette, sourde et muette. Du jour au lendemain pourtant, cette vie bien tranquille vole en éclat. Curtis est gagné par une peur panique, une terreur irrépressible. Pour lui, une terrible tornade va frapper la petite ville et il en perçoit les signes avant coureurs. Il voit, entend, ressent des choses, il est en proie à des terribles cauchemars qui lui permettent de comprendre qu’il est sans doute victime d’une crise de paranoia, qu’il est peut être, comme sa mère atteint d’une maladie mentale. Il lit et va même voir des psychologues. Mais rien n’y fait, la peur, la panique le gagne, ses rêves prennent pour lui valeur de réalité et le pousse à commettre une succession de gestes incompréhensibles pour son entourage. Obnubilé par son projet d’abri, il ne mesure plus aucun risque, s’endette, fragilise sa famille, attaque ses amis.

Le film est magistral dans sa dimension intime de la terreur irrépressible, mais il est également une brillante mise en perspective des folies, des actes totalement irréfléchis, insensés même que la peur peut pousser à faire. On ne peut s’empêcher de penser à tout ce que l’Amérique a fait depuis les attentats du 11/09, tant le parallèle semble évident. Sans conteste une belle surprise en ce début d’année qui met définitivement hors jeu tous les nanards sortis sur un sujet similaire jusqu’à aujourd’hui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s