Daniel Cario – La maison des frères Conan – Collection terre de france

Un roman très agréable qui met en scène deux frères dans une Bretagne encore pauvre et rurale où les hoberaux sont soient des gens dignes de tous les éloges, soit d’abominables petits arrivites. En pleine tourmente de l’occupation, l’histoire d’amour entre deux jeunes  gens et l’mour filial entre deux frères devenus orphelins se polit de page en page pour s’achever dans une belle aventure romanesque.

Lorsque Anaïs Conan donne naissance à son deuxième enfant, elle n’imagine pas un instant que ce petit être fragile va devenir sa malédiction. Naître et être un enfant trisomique n’est pas simple à l’heure des thérapies géniques et des progrès de la psy cognitive, alors imaginez ce que cela peut être dans une campagne reculée, au sein d’un couple d’honnêtes artisans sans le sou, vivant dans une cabane en bois à l’orée de la forêt. Lorsqu’elle comprend que toutes ses prières et toutes les superstitions héritées du fond des âges ne servent à rien, la mère abandonne sa famille et fuit.

Le père, sabotier de son état, apprécié pour son sérieux et sa gentillesse devient un roc pour ses deux fils, le beau, le normal Louis-Marie mais aussi pour Céleste, le crapaud, le débile, gentil mais étrange, peut être même dangereux. Grâce à une « hussarde noire » perdue en terre bretonne les deux enfants découvrent l’école de la république et sa formidable ouverture au monde. Louis-Marie y découvre sa meilleure amie et son amour, Céleste y découvre qu’il n’est pas fou, pas crétin, pas débile, mais qu’il est, comme tous, capable du meilleur, du plus fin et du plus délicat.

Le destin de ces deux enfants élevés dans le respect et l’amour va se trouver confronter à la bestialité des adultes, à la fureur de l’histoire, à la détresse des plus humbles et à la difficulté de faire vivre, envers et contre tout, un rêve, le rêve, construire une maison, sa maison. Un très joli roman, bien écrit, poétique et infiniment beau dans sa description de cette différence porteuse d’un amour infiniment grand.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s