Cinéma – Joaquim Trier – Oslo 31 août

Oslo 31 août

La joie retrouvée du cinéma après le nanard inepte de Joe Carnahan. Un film somptueux tant par sa photographie, sa lumière, sa direction d’acteurs que dans le déroulé du récit adapté d’un roman de Pierre Drieu La Rochelle. Anders a 34 ans dont une bonne partie passée à se  détruire consciencieusement avec toutes les formes de drogues connues. A l’issue de sa cure de désintoxication il revient à Oslo. Fin de l’été dans la capitale norvégienne, la lumière y est chaude et on se dit que c’est le bon moment pour repenser sa vie. Mais Anders ne voit devant lui qu’une succession d’échecs, l’incapacité de trouver auprès de ses amis ne serait-ce qu’un vague soulagement. Et d’autant moins de raison de comprendre qu’il est issu d’une famille aimante, intellectuellement progressiste et ouverte au monde. Comment comprendre une telle dérive? Ces questions qui semblent accompagner toute la culture occidentale depuis que les révolutions ont détruit l’ordre ancien pour ne laisser que le torturant regret d’un âge d’or. Le ons d’être heureux, on ne parvient pas à combler le vide existentiel qui dévore sa vie? cinéma dans toute sa grâce, bien construit et surtout soutenu par une solide culture, comme en atteste la scène d’ouverture où les amateurs de la belle Virginia reconnaîtront la fin de la grande auteure anglaise. Que reste-t-il quand malgré toutes les bonnes raisons d’être heureux, rien de reste en dehors d’un trou béant, d’une désespérante impression de vide? Malgré tout l’amour, l’affection ou simplement malgré la preuve évidente que la médiocrité aide à survivre, ces êtres à jamais insatistaits sont condamnés à une fin aussi brutale qu’inexorable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s