Humeur du jour – hystérie collective

Après l’affaire des militaires tués à Montauban et à Toulouse, dont on ne sait rien, mais alors rien du tout, voici une nouvelle poussée hystérique. 4 personnes sont mortes dans une école. Une pareille tuerie est un drame sans aucun doute. Mais est-il bien nécessaire de sombrer dans l’hystérie collective avec déplacement du ban et de l’arrière ban politique, intervention surréaliste du premier ministre israélien qui se propose de venir aider la police française à trouver les assassins! et bien sûr grand ramdam médiatique avec florilège de propos de trottoirs d’où il ressort que la France sombre dans l’antisémitisme forcené et que les nazis sont à nos portes.

7 personnes sont mortes, dont trois enfants c’est grave. Oui, c’est grave, pour les familles des victimes. Mais avant de plonger la société française dans des abimes de réflexion sur la dangerosité du monde pour nos militaires et pour les juifs de France, il faudrait peut être juste laisser l’enquête suivre son cours, ramener un peu de sérénité et de sérieux. Même si le geste du meurtrier était bien motivé par des relents racistes, cela reste jusqu’à plus ample information le geste d’un déséquilibré, un acte isolé qui a fait de nombreuses victimes mais reste un geste de folie.

Comme le disait Coluche, quand on en sait aussi peu que cela, il faut savoir s’autoriser, pour les journalistes, comme pour le niais de l’Elysée ou les candidats en lice, et aussi pour les autorités israéliennes qui ont sûrement des choses très importantes à gérer dans leur pays, à la boucler!

Cela n’empêchera nullement de compatir au chagrin des familles des victimes. J’ajouterai en écoutant la dégoulinante chronique de Raphael Enthoven qu’on aurait voulu de telles unanimes condamnation et émotion lors de l’exécution des enfants de ce petit village afghan par un soldat américain. On aurait aimé entendre les mêmes analyses sur l’horreur de tuer des enfants de sang froid, de les poursuivre pour les abattre jusque dans le sein de leurs parents! Mais il semble de plus en plus clair qu’il y a une gradation dans l’horreur et dans la qualité de victime.

Publicités

Une réflexion sur “Humeur du jour – hystérie collective

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s