Cinéma – Populaire

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=197289.html

Vu en avant-première et déjà un avantage, je n’aurai pas besoin de le revoir en novembre.

Une jeune fille de la petite bourgeoisie de province se prend de passion pour le métier de secrétaire, porte de sortie  pour des centaines de jeunes  filles de leurs vies étriquées et d’entrée dans un monde de rêve incarnée dans cette fin des années 50 par le consumérisme venu de la glorieuse    Amérique. Maladroite, elle montre cependant une sorte de don pour la dactylographie rapide. Repérée par son jeune patron, un bellâtre en lutte contre son père et son meilleur ami américain,  elle devient l’enjeu d’une nouvelle lutte contre son éternelle place de second.

Cette bluette dactylographiée plonge dans le revival des comédies américaines des années 50, avec Audrey Hepburn et Cary Grant et malheureusement, si cela en a la couleur et l’aspect visuel, cela n’en n’a ni le talent, ni l’humour. Romain Duris est calamiteux, il en fait des tonnes et n’est pas crédible une demi seconde, Déborah François est transparente et Bérénice Béjo à l’air intelligent et pénétré d’une vache regardant passer un train. Le film enchaine les « bons mots » poussifs et l’intrigue sans relief. Il y a peut être un potentiel cinématographique et dramaturgique, encore faut-il trouver les angles.

Même au second ou dixième degré, ce film donne une impression de vieillerie et de pâle copie des comédies américaines.

Sortie en salle le 28 novembre 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s