Cinéma – Après Mai

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=190411.html

Après mai 1968 que reste-t-il de l’héritage des grandes luttes ouvrières et étudiantes qui ont jeté la France dans la modernité? Un engagement politique juvénile très important, le goût des expériences et le diktat des futurs anciens Mao, toujours prompts à définir la ligne du parti quel  qu’il soit. Le film d’Olivier Assayas est une ode poétique et un peu mélancolique à ses jeunes anneés, mais aussi parfois la vision idéalisée d’un garçon qui semble avoir tout compris avant tout le monde.

Etre lycéen en 1971, en région parisienne, c’est vouloir faire durer le moment de grâce de 1968, mais la police n’est désormais plus dépassée par les évènements et les résistances aux grands rêves révolutionnaires ont compris comment lutter efficacement contre ceux qui sont de plus en plus considérés comme de vulgaires casseurs. C’est dans ce climat de curée de l’insurection que Gilles et ses amis font leur entrée dans le monde des adultes. Entre manif et amour de l’art pour l’art, ils se déchirent pour savoir jusqu’où il faut se battre et ce qui vaut vraiment la peine d’être défendu.

Assayas campe son jeune héros comme il voudrait se souvenir de ce temps pour lui, et autour de son double cinématographique il crée une galerie où se croisent l’artiste perdue, la révolutionnaire perdue, les purs de la lutte et ceux qui savent déjà que la fin de partie va bientôt être signée. Tous ces personnages tiennent parfaitement leur rôle dans une partition milimétrée où chaque détail trouve sa place, parole et musique, cependant le charme n’a pas vraiment opéré. Le film s’abime dans des langueurs pour le moins monotones et une complaisance assez douteuse sur le « sens » de l’histoire du jeune Gilles qui semble avoir tout compris avant tout le monde. Une certaine forme de contentement de soi qui rend certaines situations peu crédibles voire légèrement pédantes. Un film académique et esthétiquemet réussi, dans lequel il manque cependant un peu de chair, ce qui pour un film sur l’après mai est un comble…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s