Pascale Kramer – Gloria – Flammarion

http://www.decitre.fr/livres/gloria-9782081295100.html

C’est un récit étrange, qui met extrêmement mal à l’aise dans certaines descriptions, mais curieusement on ne peut reprocher à l’auteure de jouer avec les vilains esprits pervers, mais simplement de montrer la complexité des sentiments humains et de rester parfaitement en accord avec les personnages qu’elle a créés.

Gloria c’est l’histoire vieille comme le monde d’un homme qui se complait dans son rôle de sauveur et qui se retrouve pris à son propre piège. 9782081295100FS Quelques échos avec une autre histoire réelle celle-là d’enfants « arrachés à la guerre et à la misère » par une association d’apprentis sauveurs est encore dans tous les esprits. Ici Michel, travailleur social, prend fait et cause pour une jeune femme enceinte dont les parents veulent obtenir la mise sous tutelle pour la pousser à avorter. Michel lui soutient bec et ongles la capacité de Gloria à devenir mère et une bonne mère. Mais ce combat le pousse sur la ligne jaune et il est rapidement accusé d’entretenir des rapports inaproppriés avec ses jeunes protégées. Il se retrouve au chômage et perd en plus de sa confiance en lui, son épouse et beaucoup de ses amis.

Aussi lorsque Gloria l’appelle pour qu’il vienne les voir, elle et sa fille, hésite-t-il un moment. Mais trop curieux il finit par se rendre chez la jeune femme. Ce qu’il découvre c’est une Gloria plus affirmée dans son rôle de femme, de femelle diront certains, et une petite fille étrangement calme et distante. L’imagination de Michel se met en marche et sans doute travailler par ses propres échecs passés, commence-t-il à voir des attitudes étranges. Ce soupçon prend de plus en plus de place à mesure qu’il rencontre la jeune femme. Il tente alors de s’appuyer sur d’anciens collègues, mais malgré leurs regards critiques, il ne peut s’affranchir de la fascination morbide qui l’attache à Gloria.

Pascale Kramer a un don certain pour mettre en mots la fascination et le malaise. Certaines de ces descriptions de l’enfant sont à la limite du supportable dans leur dimension sensuelle, mais cette construction n’est pas gratuite et on comprend assez vite que c’est bien du malaise des adultes mis en scène dans ce roman qu’il est question. Beaucoup de finesse dans ces portraits de personnes un peu cabossées par la vie et surtout une manière assez remarquable d’entretenir le malaise jusqu’au bout.

Publicités

Une réflexion sur “Pascale Kramer – Gloria – Flammarion

  1. J’ai aussi fort bien ressenti ce malaise qui court tout au long du roman grâce à l’ambiance que Pascale Kramer a su créer autour de cette histoire « sur le fil », au bord du socialement tabou….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s