Plateau télé – DSK

http://programmes.france3.fr/documentaires/index.php?page=doc&programme=histoire-immediate&id_article=3622
Ce n’est pas tellement le sujet qui m’a posé problème, après tout il y a dans la vie publique d’autres gros poissons très laids. C’est le traitement du sujet et le soi-disant parti-pris « freudien » de Gérard Miller. Le problème c’est que Miller ne peut cacher la fascination qu’exerce sur lui l’ogre de Sarcelles. Et ses explications fumeuses deviennent encore plus ridicules. Il a échappé à la mort lors d’un tremblement de terre et cela lui a permis de « comprendre que rien ne servait de se cacher » (sic) et il a accolé à son nom de famille Strauss, le nom de l’amant de sa mère Khan qui se trouvait être le cousin de son père… Stephane Hessel a été élevé dans un ménage à trois, cela ne lui a pas donné des idées réac sur la place des femmes.
Mais le plus dérangeant est la fascination au sens antique du terme, comme le définit remarquablement Pascal Quignard dans Le Sexe et l’Effroi, des reporters du Monde. Franchement, on comprend mieux le « succès » de DSK avec les femmes, quand on voit commment ces deux-là se lèchent les babines lorsqu’elles parlent des petites privautés de l’ancien ministre. Pourtant DSK n’est qu’un homme qui soumis à des femmes plus fortes ou plus fortunées que lui, a eu besoin de soumettre des femmes plus faibles que lui sur un plan social ou économique. Bref rien de bien fascinant, juste l’histoire d’un petit macho que le silence complaisant des médias et la nouveau règne des commmunicants a pu maintenir aussi longtemps dans les hautes sphères du pouvoir.
Curieusement ce reportage suivait une passe d’armes entre Plenel et Apathie qui révèle surtout le formidable égo des journalistes et leur incapacité à comprendre qu’ils sont désormais inutiles. Plénel n’est plus un journaliste, c’est un communicant, comme ceux que ses chiens de garde dénoncent régulièrement. Et Apathie n’est qu’un plumitif à la mode dans le PAF, mais sans profondeur. Il y a une collusion entre pouvoir politique et pouvoir médiatique, une fascination du second pour le premier. Les échotiers adorent ces relents de scandale et de « off » que les politiques distillent sur ordre des communicants, ces publicitaires avides d’une nouvelle forme de pouvoir. Parce que vendre du poisson quatre coins ou de la puréee pour chat en prétendant que c’est de l’art, ça n’a qu’un temps. Il vaut mieux servir les intérêts d’un « maître unique » qu’on transforme en marionnette à laquelle on colle une oreillette pour être certain qu’il dira bien ce que ces « éminences grisâtres » lui soufflent.
Il parait qu’il ne faut pas dire « tous pourris » parce que cela fait le jeu du FN. Mais ne sont-ce pas ces formules toutes faites, véhiculées par des agences médias et des journalistes serviles au nom d’un pouvoir politique en rupture avec la réalité qui font en fait le jeu des extrêmes? Le courage en politique est absent, d’autant que les citoyens adorent ces monstres de foire fabriqués pour faire joli dans le paysage. Et nous sommes des victimes consentantes.
Fascinés par le pouvoir, les passe-droit et l’abscence totale de règles, nous acceptons de nous laisser embarquer par des politiques ineptes, par des publicités débiles et par des émissions plus dramatiques encore ( le saviez vous, l’émission Les Anges de la Réalité, fait jeu égal avec les émissions de TF1 auprès de la ménagère de -50 ans – wouah cela pourrait être drôle si ce n’était pas absurde.).
Nous réclamons du changement, mais sommes incapables de l’assumer et de vouloir un peu de cette « virtu » qui fait la différence entre l’être libre et l’esclave…. la chute risque d’être rude pour nous tous, très rude.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s