Erri de Luca – Les Saintes du scandale (trad. Danièle Valin) – Mercure de France

Erri de Luca est un écrivain que j’aime beaucoup. Homme de lettres talentueux, il donne également l’image pour ses lecteurs d’un honnête homme, d’un sage, d’un être qui a su rencontrer l’autre et le respecter. Avec ce court essai d’histoire biblique, ouvrage qu’il étudie depuis des années en hébreu, c’est une déclaration d’amour et de respect aux femmes qu’il nous offre. Quel cadeau magnifique et généreux dans ces temps de retour de la haine rageuse et destructrice envers nous toutes. Erri de Luca devrait être enseigné dans toutes nos écoles, pour faire passer ce beau message de respect et grâce. 41LfY8C4vqL__
L’essai s’ouvre sur un premier hommage, celui d’un enfant devenu homme, à une femme, Giuseppina, originaire comme lui de Naples, migrante de l’intérieure pour échapper à la pauvreté du sud de l’Italie. Tout en douceur, tout en finesse, l’écrivain parle de cette femme qui n’avait pas les mots mais qui donnait de l’affection et de la joie et apprenait la générosité dont Erri de Luca semble si prolixe.
Viennent ensuite les portraits sensibles de cinq femmes, six personnages bibliques qui ont en commun de s’être arrachée à leur communauté pour vivre une autre vie. Ces migrantes de l’âme ont pris de grands risques par amour. Ce qui est curieux c’est que lorsqu’on pense à l’histoire biblique, on voit d’abord, surtout des hommes et quand il y a des femmes, elles sont soit soumises, soit maudites. Erri de Luca offre une autre lecture, une lecture intime et féministe par laquelle il propose un nouveau regard humaniste sur les femmes. Eve, cet à-côté d’Adam, devient la perfection puisque façonnée par le divin à partir de la chair d’une créature née de la glaise. Sa beauté et sa force deviennent une menace ou un défi aux hommes qui ne cesseront de vouloir les soumettre ou les détruire.
Ces six femmes, six étrangères ont courageusement bravé les interdits, eu confiance dans le courage de certains hommes et décidé de tout risquer pour poursuivre leur destinée. Erri de Luca leur offre enfin, par la magie de ses mots, l’écrin de lumière qu’elles méritaient toutes et que des reproduction d’oeuvres d’art embellisent. Magnifique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s