Alice Munro – La danse des ombres malheureuses ( trad.Genevieve Doze) – Rivages Poche

danse_ombres_heureusesDécouvrir la prose d’un écrivain auréolé du prestigieux prix nobel me semble toujours périlleux. On en attend beaucoup par rapport aux écrivains qu’on connaît et pour lesquels on attend la reconnaissance suédoise. Et le résultat est souvent très décevant. Alice Munro ne fait pas exception. Dans ce pourtant agréable recueil de nouvelles, je n’ai pas vu une plume très différente de celle d’Annie Proulx ou de certains textes de Joyce Carol Oates. Les thèmes qu’elle aborde sont ceux qu’on retrouve chez les deux auteures américaines: la famille et ses moments étranges ou rencontres manquées, les petits secrets, la vie dans ses plus infimes détails. On voit bien danser les ombres dans les pages des textes rassemblées, mais est ce que cette oeuvre sort du commun au point de mériter tous les honneurs suédois, j’avoue rester sceptique. Si j’avais découvert l’auteure canadienne avant Annie Proulx, je serais sans doute plus emballée, mais voilà, les hasards sont ce qu’ils sont.

Parmi les sept nouvelles rassemblées dans ce recueil et publiées pour la première fois en 1968, j’ai été plus particulièrement séduite par la dernière, Le matériau qui allie ironie et cruauté fine. Ce récit d’une vie partagée entre un homme aimant et un fantasme qui se termine sur la revanche humide du premier permet de voir l’habileté de la romancière qui en quelques pages parvient à décrire la dureté d’une colère longuement enfermée.

Ce recueil est celui des souvenirs, etres et moments qui traversent les existences et laissent une trace dont nous prenons conscience par hasard, un jour ou l’autre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s