Verbatim – Eric Chevillard

 » Ma théorie, c’est que l’homme marque le terme de l’Evolution. Comment descendre plus bas que lui »? (p.40)

Une parmi d’autres perles que recèle l’excellentissime roman d’Eric Chevillard, Le désordre Azerty.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s