Cinema – Ida

Un film fascinant du Pawel Pawlikowski autour d’une jeune fille en quête d’une identité fracturée par la guerre. Dans un paysage polonais en noir et blanc où la campagne est aussi laide que les salles des fêtes miteuses où on se retrouve pour écouter du rock mielleux. Dans cet univers presque irréel servi par une photo en noir et blanc sans défaut, la jeune Ida attend son entrée en gloire, le jour où elle sera enfin mariée au Christ. A la veille du grand jour, la mère supérieure lui fait savoir qu’elle a une tante quelque part en ville et que cette tante n’a jamais cherché à la récupérer après la guerre. Ida décide d’aller à la rencontre de ce dernier lien avec son passé et avec son univers purement terrestre.

Une rencontre choc, dans un appartement bourgeois où le jazz et la musique classique roulent avec la force du tonnerre. Wanda, la tante, est une forte femme, communiste et apparatchik du parti. Une juge sanguinaire, jetée comme une perdue à la poursuite des mauvais communistes et des collabos. Mais Wanda est aussi une femme blessée par la guerre. Juive, elle a dû se cacher, puis cacher son fils auprès de sa jeune soeur et du mari de celle-ci. Mais toute la famille a disparu dans les ténèbres de la longue nuit nazie. Wanda pourtant sait qui cachait sa famille. La rencontre avec Ida la pousse par défi et par desespoir à partir à la recherche de leurs morts.

Embarquée à bord d’une toussontante voiture polonaise dans une campagne grise et crasseuse, les deux femmes se découvrent dans le silence et la fumée de cigarette. Wanda semble prête à tout renverser pour connaître enfin la vérité, mais se heurte au mur de silence coupable des polonais qui ont su profiter de la « disparition » des juifs. Ida observe ce monde qu’elle va quitter sans vraiment le connaître et devine des sentiments encore ignorés.

Dans ce terrible jeu de dupe, dans une atmosphère étrange et poudrée, le metteur en scène magnifie ses deux actrices dans un paysage désespérant. Entre la pureté cristalline de l’une et les ombres froides de l’autre, il construit un pont fragile qu’Ida finira par emprunter pour savoir. Magistral.

Publicités

Une réflexion sur “Cinema – Ida

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s