Cinéma – The Grand Budapest Hotel

Une plongée jubilatoire dans le monde d’hier, un univers onirique où les maîtres d’hôtel déclament des vers romantiques tout en séduisant les riches femmes du monde et où les palaces sont des lieux où se préserve l’élégance et la finesse lorsque tout le reste part en quenouille barbare. Wes Anderson nous ravit littéralement avec cette très libre mais également très affectueuse adaptation des textes de Stefan Zweig. Les acteurs se meuvent avec une incroyable grâce dans ces décors de carton pâte mettant en scène un paradis pour riches et nobles familles aristocratiques.

Une aventure rocambolesque mettant en scène un très précieux maître d’hotel, son délicieux assistant et de très méchants héritiers, le tout autour d’un tableau volé. Sur un rythme endiablé rendant hommage aux comédies américaines du muet, avec un nombre considérable de morts, assassinés comme dans une bande dessinée loufoque, le metteur en scène joue avec un aéropage d’acteurs plus capés les uns que les autres qu’on pourrait imaginer tout droit sortis d’un roman d’Agatha Christie.

Un des éléments les plus émouvants de ce film est sa réflexion sur l’impossibilité pour l’art de lutter contre la barbarie, car malgré toute le talent et la beauté cachés dans les replis de l’âme humaine, la folie destructrice finit toujours par l’emporter et par rendre caduque toute forme d’élégance. Pourtant malgré ce constat terriblement pénible, la résistance est nécessaire, car c’est au coeur du pire incendie que les arbres savent envoyer leurs graines le plus loin pour donner naissance à de nouvelles pousses de beauté.

Un très grand et beau film, léger et mélancolique, que Stefan Zweig aurait sans doute aimer voir.

Publicités

Une réflexion sur “Cinéma – The Grand Budapest Hotel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s