Théatre – La porte à côté

On passe une excellente soirée au Théatre Edouard VII en ce moment. Outre la joliesse des lieux, le rire est roi dans cette salle car Emmanuelle Devos et Edouard Baer s’en donnent à coeur joie. Ils jouent avec la situation d’un homme et d’une femme que tout oppose et qui se trouvent finalement dans leurs excès. Ils jouent également avec la dimension théatrale du texte par une mise en abime du jeu face à la réalité.

Le texte de Fabrice Roger-Lacan est léger et drôle, sans prétention mais efficace. La mise en scène avec son jeu de portes et de couleurs est bien fait et donne du corps au texte et un environnement plus chaleureux aux acteurs. Pas beaucoup d’innovation dans cette histoire de rejet passionné, mais une grande efficacité et de rapidité. On sent l’influence des séries américaines dans cette écriture nerveuse et rapide. Pas de temps mort.

Quelques bémols cependant, parfois l’écriture s’étire un peu trop parfois comme dans la scène avec la barbue qui s’enlise un peu ou dans le final un peu trop brusque. On sent que l’imagination de l’auteur a connu quelques flottements, sans doute parce que ces situations ne laissent plus guère de place à la divine surprise.

Mais ne boudons pas notre plaisir, c’est une belle et bonne pièce et les acteurs prennent un plaisir qui se propage comme une trainée de poudre dans la salle où les spectateurs explosent de rire avant même la fin de la réplique.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s