La loi, le droit, l,’homme, l’animal

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/04/malgre-une-nouvelle-proposition-de-loi-le-droit-animal-reste-dans-l-impasse_4431074_3244.html

o-PLANETE-DES-SINGES-facebook

Le droit animal restera dans l’impasse tant que le mammifère homo sapiens ne repensera pas philosophiquement et éthiquement sa place dans l’écosystème terrestre.

Nous sommes des carnivores, il est normal que nous mangions de la viande, pas que nous détruisions des milliers d’espèces pour assurer notre subsistance.

Nous aimons passer du temps avec nos animaux dits « domestiques », il n’est pas normal que nous réduisions l’espace des animaux dits « sauvages » au point de rendre leur surive quasiment impossible dans d’autres espaces que les zoos.

Nous sommes supposés être « plus intelligents » alors pourquoi acceptons nous encore de torturer inutilement et abominablement ceux qui nous sont si proches pour nos loisirs et pour l’industrie phamaceutique et médicale? Parce que nous sommes les seuls à avoir instaurer un système où seuls nos droits priment, un système qui explique également comment nous pouvons torturer, briser, assassiner, humilier, maintenir dans la pauvreté et la détresse nos propres congénaires…

Notre humanité pourrait faire un pas phénoménal en reconnaissant les droits des autres espèces. Mais nous ne franchirons pas ce pas, parce que nous sommes trop stupides et vains pour accepter de respecter et de promouvoir nos propres frères et soeurs, parce que nous voulons le maintien de l’esclavage des plus pauvres, parce que notre philosophie et nos pratiques sont basées sur la domination et la destruction de ce qui s’oppose à nos intérêts. Parce que nous voulons vendre des armes, violer des femmes et des enfants, acheter à vil prix le travail des autres.

Notre humanité aujoud’hui est avant tout le signe de notre prédation. Prédation sur les autres espèces mais aussi au sein de notre propre espèce.

C’est pour cela qu’en France, comme ailleurs dans les pays développés le droit animal ne progressera pas. Parce que le maintien de l’animal en tant qu’objet, nous autorise à faire des plus pauvres d’entre nous des objets, les esclaves de nos égoismes….

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s