Cinéma – 21 nuits avec Pattie (Arnaud et J.M. Larrieu)

Un film merveilleux, un moment de grâce et de fantaisie servie par deux actrices superbes. 21 Nuits avec Pattie c’est le sexe des femmes libres, la légèreté d’un monde où les femmes sont reines au creux d’un écrin de nature entre sauvagerie et culture architecturale gracieuse. C’est la générosité d’un scénario et de deux metteurs en scène envers une petite communauté de gens heureux, sans question métaphysique, sans ordre social formel. On y parle librement de sexe, de sexe et de sexe, en buvant bien et en mangeant avec plaisir. A l’inverse de la Grande Bouffe de Ferreri, les Larrieux nous propose d’être simplement heureux de vivre.

Caroline, quadra un peu cabossée, se présente dans le village où sa mère, avocate réputée, vient de décéder. De cette mère presque inconnue, elle découvre le visage d’une femme libre au sein d’une communauté villageoise accueillante. La disparition du corps de la morte force Caroline à rester dans la grande maison de sa mère et à se rapprocher de Pattie, femme libre, qui parle avec gourmandise de ses amants et de son goût pour le sexe. Que le sexe peut être poétique dans sa crudité quand c’est une femme qui en parle…

Quand paraît « l’écrivain », amant de la mère, poète dépressif et séduisant, Caroline croit reconnaître en lui un homme célèbre et peut être le père inconnu enfin révélé…. Un rêve qui comme les autres la conduira sur le chemin tortueux de sa propre révélation.

Dans ce petit village de l’Aude, autour des mystères de la Vierge et des fêtes du 15 août, les corps et les âmes se parlent et s’accordent dans une danse bachique des plus grisantes. On sort de ce film heureux et légers et on remercie le ciel que les femmes françaises aient enfin le droit d’être des êtres sexués mais libres, généreusement mises en scène par les frères Larrieu. Beau, simplement beau….

Sur le site de Télérama

 

Publicités

3 réflexions sur “Cinéma – 21 nuits avec Pattie (Arnaud et J.M. Larrieu)

  1. Un film que je ne verrai pas, tellement le personnage de Karin Viard me semble être proche de ma mère. Je voudrais juste savoir si le personnage a des enfants dans le film…
    Car être l’enfant d’une femme qui parle et consomme du sexe tout le temps, vous ne pouvez pas savoir (mais peut-être savez vous?) comme c’est agressif pour les enfants et insupportable.

      • A voir avec mon frère alors, mais pas au cinéma. On risquerait lui et moi la crise de nerfs si on sent la scénario trop loin de la réalité! Sujet sensible…
        J’avais deux frères, l’un s’est suicidé ado. Il n’a pas laissé de raison de son suicide, mais enfin on le devine, tant cette situation pour un enfant est mortifère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s