Vers la sobriété heureu – Pierre Rabhi – Babel

1540-1 (1)J’adorerai dire que j’ai aimé ce livre, parce que tout ce qui y est écrit me parle, mais voilà, malgré la certitude que la sobriété et la décroissance sont des voix pour un nouveau pacte social entre homo sapiens et son environnement, j’ai trouvé ce texte caricatural et sentencieux, rendant son propos inaudible.

Curieusement Rabhi est beaucoup plus nuancé et fin dans ses interactions médiatiques, à la radio notamment où il prend le temps de la finesse. Malheureusement ce petit essai n’est qu’une succession de il faut, vous devez, faites comme moi, qui rendent la lecture pénible.

Et puis, l’absence de la culture dans cet essai me gêne. J’ai parfois eu l’impression que Rabhi m’enjoignait de vivre au fond d’une grotte, avec un peu d’eau et quelques racines, oubliant que l’homme plus que d’autres mammifères aime au-delà de son quotidien, qu’il se réalise dans autres choses que la gestion de ses besoins vitaux primaires. Vivre comme un petit paysan au fin du Sahel a peut être du bon, mais cela manque singulièrement d’envergure. Depuis qu’il voyage le primate humain semble avoir eu plus d’ambition pour lui et les siens que de manger, déféquer et copuler. Et l’absence de cette dimension fait du propos de l’auteur une longue litanie de propos liminaires et caricaturaux.

Dommage, car il y a un besoin de penser d’autres expériences de vie, mais dans ce domaine, Jean Marie Pelt, récemment disparu me semble infiniment plus séduisant et généreux que Pierre Rabhi et que sa sobriété heureuse ressemble singulièrement à un long exercice de macérations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s