Hommage à Elsa Cayat par le Delphine Horvilleur

« Soyez assez libres pour dépasser tout ce qui vous a abusé, c’est à dire tout ce qu’on vous a fait ‘boire’ au biberon, tout ce qu’on vous a fait avaler tout cru, sans que vous ne l’ayez pensé, repensé et, surtout, interprété »

L’hommage, il  y a un an, du rabbin Delphine Horvilleur, à la psychanalyste Elsa Cayat, assassinée par les frères Kouachi lors du massacre de Charlie Hebdo.

Pour se souvenir d’une femme de qualité, pour se souvenir que dieu doit être laissé hors du monde humain.

Un texte magnifique et plus généralement une femme exceptionnelle qui fait du bien au judaïsme.

Hommage à Elsa Cayat

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s