Fatima – Philippe Faucon

Il y a dans le cinéma des mères une finesse, une intelligence de situation et en même temps une pérennité qui laisse à penser sur notre capacité à lutter contre les inégalités. Le cinéma italien avait mis ces mères courage, affrontant seule les difficultés d’un monde froid, armées de leur volonté de donner un monde meilleur à leurs enfants. On découvre des oeuvres similaires dans le cinéma sud américain et sans doute également dans le cinéma russe, chinois et d’autres pays encore. La mère qui dans la littérature est si souvent l’ennemie, le monstre, l’empêcheuse de vivre, a trouvé au cinéma des espaces où être en phase avec le réel.

Fatima pourrait être de partout, de toutes les cultures. Elle est cette incarnation du courage envers et contre tous, armé de sa seule belle âme, de son coeur immense et de son espoir en un avenir meilleur pour ses enfants. Fatima ne sait pas le français, subit le mépris de sa cadette en pleine crise d’ado et des femmes jalouses de la réussite de son aînée, elle affronte les regards remplis de commisération des blancs, des patronnes, tricheuses et cruelles parce que leur petit pouvoir de nuisance les rend sourde à la noblesse du coeur et de l’esprit. Mais Fatima sait écrire dans sa langue maternelle, elle raconte sur ses cahiers grand format ses peines et ses ressentiments, elle offre à ses filles le visage noble et inaltérable de l’amour et du désir de réussite dans cet étrange pays: la France.

Elle voit la méchanceté, découvrira la parole qui apaise et qui reconstruit. Le film de Philippe Faucon paraîtra peut être idyllique, trop conte de fée, trop simpliste, mais il est surtout le témoignage de ce qu’est le courage, celui qui s’incarne dans le quotidien, dans la volonté chaque jour d’avancer et de rester forte et digne. Fatima est une mère courage, une mère forte, une mère engagée dans la libération de ses filles. Elle est une soeur des toutes les autres mères qui dans le cinéma ont cherché à tous prix la liberté non pour elles, mais pour la prochaine génération.

Un film naturaliste tout en douceur, tout en beauté de ses trois actrices. Un film espoir bienvenu dans ces temps d’essentialisme étroit…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s