Il fut un temps où la littérature parlait de ces déclassés qui poussés par le désespoir et la colère devant les inégalités qu’ils subissaient finissaient par perdre la tête et commettre l’irréparable. Dans la France du XXIè siècle, la seule cause de tels débordements vient de l’indécrottable médiocrité, l’envie haineuse de tel ou telle.

Emmanuel Finkiel qui avait réalisé le très beau « De battre mon coeur s’est arrêté » réalise ici le film le plus détestable de ce début d’année. Rien ne vient sauver son personnage, falot, mesquin, violent, jaloux, médiocre, crapuleux. Il n’a pour lui que sa belle gueule mais cette gueule dégage un tel venin qu’on ne peut imaginer une seconde qu’une femme un peu maligne puisse retomber dans les pattes d’un tel salaud. Qu’on ne se trompe pas ce film n’est pas un film social, il semble sorti d’une fascination morbide pour un indécrottable gredin.

Par ailleurs, le film cumule les poncifs: le maghrébin certes innocent, mais qui a des potes dans la banlieue qui le sont moins, le pauvre petit blanc déclassé qui sombre dans la haine de soi et des autres et la pôv’ fille qui pensait s’en être sorti parce qu’elle est si sympathique, mais pas tout à fait assez intelligente pour ne pas comprendre la toxicité du père de son fils. Bref on est pas loin d’un brulôt anti-pauvre, plutôt que de la chronique humaniste à la Loach.

Duvauchelle est parfait dans ce rôle, pas tellement parce que c’est un bon acteur, mais juste parce que c’est le seul registre qu’il connaisse semble-t-il.

Bref, un mauvais film, sur un mauvais sujet et enfoncé encore par un acteur médiocre, et dans lequel la pauvre Mélanie Laurent tente de surnager…

Sur le site de Télérama

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s