Midnight Special – Jeff Nichols

Jeff Nichols, réalisateur du formidable Mud et de Take Shelter, nous livre avec Midnight Special, un road movie métaphysique, dans un paysage post apocalyptique, où les grands espaces sont baignés d’un vent étrange et entêtant, dans une lumière presque blanche. Pour les vieux, c’est aussi un film dont la photographie rappellera des souvenirs, entre lumières bleutées de la nuit et sursaturation de la lumière du jours, des intérieurs surannés et une modernité qui semble être resté bloquée aux années 80, 90. Les amateurs d’X-Files et des grands films de SF seront en terrain connu, mais l’humeur est au triste constat de l’échec de l’homme et à son regard sans espoir porté sur ces êtres parfaits si loin, si impossibles à rejoindre désormais.

Le message de Jeff Nichols, s’il y en a un, semble être le pouvoir de l’enfance est incommensurable. On retrouvait cela dans Mud. Enfants confrontés à la dureté des temps, à l’impéritie des adultes, devenant protecteurs malgré eux, seuls liens entre le monde adulte naufragé entre technicité absurde et bigoterie hystérique collective. Les derniers représentants de l’innocence perdu et du paradis désormais introuvable.

La partition des acteurs est impeccable, un brin de presque humour traverse le film avec ce scientifique bizarre capable d’entre voir la réalité derrière les peurs. Kirsten Dunst est éblouissante et Shannon toujours parfait, presque effrayant dans le rôle du père courage.

Une très belle réussite.

Sur le site de Télérama

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s