Rosalie Blum – Julien Rappeneau

Un de ces moments de bien être qui sont devenus si rares qu’ils sont presque une mesure de salut public. Un film doux, délicat, léger comme une bulle de savon. Une réalisation qui allie la délicatesse de la caresse de l’aile du papillon et la légère amertume du temps qui passe et qu’on sait perdu à jamais.

Le film de Julien Rappeneau met en scène deux superbes actrices formidables, généreuses et nuancées. J’ai été moins séduite par Kyan Khojandi que j’ai trouvé assez niais. Et il faut surtout saluer la prestation de la mégère mère du héros, Anémone, géniale dans sa vilenie.

Des histoires simples, des rencontres de hasard permettant de retisser du lien distendu et de reprendre le chemin un peu cabossé de la vie. Rien n’est jamais parfait et ce n’est pas grave finalement pourrait être la morale de cette jolie histoire. Sans prétention certes, mais pas sans éclat.

Sur le site de Télérama

Publicités

Une réflexion sur “Rosalie Blum – Julien Rappeneau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s