Remember – Atom Egoyan

Le réalisateur de Captives et de Chloé revient avec un film dérangeant qui rapellera de bons souvenirs aux amateurs de ce cher Edgar Hilsenrath. Si Remember n’a pas l’humour dévastateur des romans du grand romancier allemand, il a sa petite dose d’acide qui surprend le spectateur non averti.

Tout commence dans un hospice où un vieil homme semble avoir du mal à se remettre de la mort de son épouse. Avec ses amis et famille, il célèbre la fin de la période de deuil. A l’issue de cette soirée, il fugue de la maison de retraite. Sa quête, le nazi qui, à Auschwitz, a massacré sa famille et celle de son ami Max. Pour cela il a quatre noms et une lettre supposée l’aider à retrouver une mémoire vacillante.

Ce road trip  mettant en scène un vieil homme sénile met mal à l’aise. On se demande comment l’ami Max a pu être aussi irresponsable en envoyant ce pauvre vieux à la recherche d’une vieille crapule nazie. Au fil des rencontres, on se demande s’il trouvera jamais sa terrible chimère et on craint pour sa pauvre santé vacillante…

Mais voilà, Atom Egoyan n’aime pas les chemins bien tracés ni les certitudes, il conduit son spectateur sans coup férir vers une fin surprenante et terrible.

Un film dont on parle peu dans les médias, malgré la performance très remarquable de Christopher Plummer en pauvre vieux juif sénile.

Sur le site de télérama

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s