L’offshore des croisés

Actuel Moyen Âge

637px-Quentin_Massys_001.jpg 

Le scandale des Panama Papers pousse à se tourner vers une autre forme d’évasion fiscale : les comptoirs commerciaux des Vénitiens en Terre sainte, à l’époque des croisades…

Le choc de l’offshore

Depuis le début de la semaine, les Panama Papers ébranlent le monde : un travail exceptionnel de journalisme d’investigation a conduit à des révélations-chocs, qui elles-mêmes mènent à d’importantes manifestations, notamment en Islande, où le premier ministre a démissionné mardi. On sait depuis longtemps à quel point la classe politique dans son ensemble ne répugne pas à l’évasion et à la fraude fiscale – pensons à Jérôme Cahuzac… Mais ce qui choque dans les paradis fiscaux, c’est leur aspect institutionnel, le fait qu’ils soient la norme pour certains grands de ce monde, comme si on avait affaire à une pratique légale, officielle.

Puisque LeMonde évoque, dans son édito de mardi, le « tournis » que donne cette avalanche…

View original post 1 106 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s