Dalton Trumbo – Jay Roach

 

Cela faisait longtemps qu’Hollywood ne nous avait pas fait bouger les méninges. Ce rôle est dévolu désormais aux séries produites par les chaines câblées. Alors, on ne boude pas son plaisir et on se laisse séduire par cet Hollywood frondeur qui résista avec panache et malgré la terreur créée par la Commission des activités anti-américaines, aux pressions financières et idéologiques de l’Amérique de la guerre froide.

Et ne pensez pas que ce film nous parle d’un temps très lointain que les moins de vingt ans etc…., ce film nous rappelle que lorsqu’on nous enjoint à nous unir dans une guerre fumeuse contre un ennemi tout aussi fumeux, lorsqu’on rogne les libertés individuelles, qu’on nous explique que c’est pour notre bien, et que toutes pensées n’est pas bonnes à dire parce qu’elles font le jeu de l’ennemi fumeux qu’on a plus que vaguement défini dans le paragraphe précédent, alors il est temps d’entrer en dissidence. Surtout quand cette dissidence s’incarne avec humour et légèreté. Car, aujourd’hui comme hier, nous devons nous souvenir que l’humour est la politesse des princes, la seule chose qui fait vraiment de nous des êtres libres….

Brillant et nécessaire en ces temps de guerre contre le terrorisme, concept vague à souhait pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Sur le site de Télérama

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s