Edgar Hilsenrath – Le retour au pays de Jossel Wassermann- Le Tripode

HilsenrathJ’adore cet écrivain, sans doute l’un des plus talentueux de cette génération échappée aux ténèbres posées sur l’Europe par le régime nazi. Il a su s’affranchir des codes de la désolation pour rendre à l’humour juif, à la culture juive le contrôle sur l’imaginaire terrifiant de la Shoah. Dans ce dernier opus, l’écrivain aborde le destin du shtetl, ce village juif de l’Est européen, ce morceau d’Histoire d’un peuple disparu du temps réel, mais présent dans la mémoire universelle.

Ce roman est à la fois doux, amer, caustique, parfois cruel surtout envers les femmes ;). Ce voyage en nostalgie d’un monde d’hier à jamais disparu est fascinant parce qu’il est vivant. Hilsenrath a un donc rare pour faire de chacun de ses personnages un voisin de pallier, un ami ou une connaissance que nous aurions pu croiser ici ou là. L’époque n’est plus, mais ces histoires d’une petite humanité aux prises avec le quotidien à la fois trivial et passionnant.

Bien sûr, on sait que cette mémoire a pris la clé des champs et il y a un moment très émouvant quand cette mémoire qui quitte le toit du wagon où se meurent des centaines de juifs arrachés de leur shtetl pour gagner l’un des nombreux camps d’extermination, pour tenter de parler au crucifié situé au dessus du village, supposé protéger les juifs, et ne trouvant d’écho aimable qu’auprès d’un vieil épouvantail à nez de carotte.

Le rire est la politesse du désespoir, Hilsenrath est une mémoire à chérir.

Sur le site de l’éditeur

Publicités

Une réflexion sur “Edgar Hilsenrath – Le retour au pays de Jossel Wassermann- Le Tripode

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s