Nejib – Stupor Mundi – Gallimard

1540-1 (1)Umberto Eco a un h√©ritier, il s’appelle N√©jib et fait de la BD. ¬†Une technique de dessin assez minimaliste, des couleurs tranch√©es, un trait net presque acerbe. Et ce dessin est mis au service d’une histoire passionnante, une plong√©e dans ce Moyen √āge brillant et ouvert sur le monde malgr√© la pression des bigots ( toute ressemblance avec des faits actuels est totalement assum√©e).

Voulez vous savoir qui a invent√© l’appareil photo? qui a pos√© les jalons de la psychanalyse? comment et pourquoi le plus gigantesque faux de l’histoire chr√©tienne a √©t√© cr√©√©? Alors plongez vous dans les aventures de la petite Houd√©, de son Golem, de son insupportable savant de p√®re sous le regard du terrible Stupor Mundi, Fr√©d√©ric II.

C’est beau, c’est dr√īle, c’est tragique et cela nous rappelle qu’il y a toujours eu des lieux et des espaces o√Ļ le savoir et l’intelligence √©taient r√©unis pour lutter contre les obscurantismes …. et jouer de la sainte politique ūüėČ

Sur le site de France Culture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google+. D√©connexion / Changer )

Connexion à %s