En musique – « inspiration baroque »

http://www.franceculture.fr/emissions/la-revue-musicale/baroque-et-contemporain-mis-nu-dans-fontevraud

Publicités

Sur les ondes – De l’insignifiance

http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-l%E2%80%99insignifiance-ou-le-mal-du-siecle-2013-12-09

Une excellente interview sur un ouvrage qui semble particulièrement sur ce mal du siècle occidental qu’est la peur panique de ne pas être « à la hauteur » et d’être ainsi insignifiant.

Le mot lui même est intéressant, l’insignifiance, l’absence de sens, comme si nos vies devaient être en permanence sous les feux réels ou supposés de la rampe pour retrouver du sens. Confusion manifeste entre sens et sensation comme le montrent tragiquement ou stupidement les émissions de télé-réalité qui nous empoisonnent le coeur et les yeux, mais également comme le montre notre désir d’ex-time incarné par notre attachement vicéral à nos nouveaux outils de communication permanente (dont la présente est un victimes consentante.

Pour les parents, il suffit de suivre l’activité débordante de leurs rejetons pour voir à quel point le désir d’être populaire, comme celui d’être célèbre est dénué de sens mais entièrement liés aux sensations. Danger réel pour ceux qui ne parviennent pas à exister et qui s’abime dans une peur de ne plus exister, de ne plus être qui pousse certains à des gestes désespérés pour être vus.

Carlo Strenger, au cours de son interview, a fort bien démontré combien cette peur gangrène nos vies et combien la souffrance qui en découle est immense. Le psychanalyste devient sociologue pour montrer la quasi universalité de ce désir d’être sous les feux des projecteurs, d’échapper ainsi à un anonymat désormais signe d’échec social et personnel. Il met en garde contre ce terrifiant désir de performance reconnaissable et reconnue pour rappeler qu’une vie bonne est une vie menée en respect des autres et de soi-même, sans désir de grandeur, mais toujours en désir d’apprentissage de la sagesse, vieille morale grecque, oui à la sapiens non à l’hybris.

Une leçon dure à comprendre pour nos petits esprits d’homo globalis épris de lumière.

Un livre à mettre sous mon sapin 🙂

Prix Philippe Caloni 2013 – Marc Voinchet

http://www.franceculture.fr/blog-au-fil-des-ondes-2013-11-26-marc-voinchet-producteur-des-matins-de-france-culture-laureat-du-pr

Excellent…. une récompense méritée.

Marc Voinchet mène sans conteste la meilleure matinale du PAF. Les invités y sont bien accueillis, avec un temps long pour développer leur point de vue et pas de présentateur inculte ou trop occupé du propre écho de sa voix pour prendre le temps de simplement écouter les réponses aux questions posées. Voinchet se met au service de ses invités, parvient à relancer un invité difficile mais aussi guider ses entretiens pour les rendre passionnants pour les auditeurs.

Marc%20Voinchet_new1

La Matinale de France Culture offre également une liste d’invités eclectiques et on passe du politque au social au culture en finesse. Petites listes non exhaustives de mes invités du mois: Hélène Cixous, Hervé le Treut & Ch. Bonneuil, Bernard Maris et la spéciale Liban. Eclectique on vous dit.
Ce prix salue également une radio formidable où la culture est un source vive qui sait allier l’intelligence et la légèreté, l’exigence et l’humour.

Bravo et continuez…..